QUI CONSULTER ? -  Forum bien-être  - Index du Forum

QUI CONSULTER ? - Forum bien-être -
thérapie rapide voyance coaching parapsychologie psychologie interactive magnétiseur ; quelles alternatives efficaces et moins coûteuses qu'une thérapie longue. Prise de conscience des schémas bloquants. Se libérer des freins psychologiques et scénarios

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Psychologues : Thérapie trop longue ?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    QUI CONSULTER ? - Forum bien-être - Index du Forum -> voyance, thérapies, psychologie, que choisir ? -> CLIQUEZ ICI =>
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2014
Messages: 163

MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 01:03 (2014)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Ne mésinterprétez pas le titre du sujet ; il ne s' agit pas de dénigrer les psychologues, de les encenser, donner des adresses ou des définitions ( Wikipedia le fait avec déjà beaucoup de talent ). 
L' objectif est seulement de témoigner de manière personnelle sur les ressentis, les succès ou échecs thérapeutiques, les alternatives, etc..
Pourquoi témoigner ici ? simplement que les thérapies qui ont accés aux troubles de l' esprit ne sont pas perçues sur le vieux continent comme aux Etats Unis ou au Canada, par exemple ( je ne dis pas qu'ils traitent un trouble cognitif au même titre qu' un rhume, mais bon ...). Plus facile donc de se libérer devant un ecran que devant certains proches, dont un jugement n' est jamais loin parfois. j' ai bien dit parfois.
Le forum, vous l' aurez compris, à été ouvert un peu aussi à cause de la pression de proches, concernés par ce que j' ai ecrit ci dessus.
A vos claviers .



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 01:03 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
A.Bancroft


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2014
Messages: 126
Localisation: Evian

MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 01:25 (2014)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

En fait, je réalise que j' avais ouvert un sujet sur la mollesse de ma thérapie. j' utiliserais bien celui ci pour cracher mon venin.. Twisted Evil  allez, je peux, je peux .?

Revenir en haut
Antonia


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2014
Messages: 108
Localisation: Ubiquité-city

MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 01:44 (2014)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

perso, je voterais pour, (mais peut-être pas  avec un nom complet ,  adresse et coordonnées ) style ; Il y a des créatures plus prolixes dans les marais, que monsieur C, psychologue à Evian .. ça, ça irait, non ?
et puis si un modo doit trépaner un sujet, eh bien il trépanera... 


Revenir en haut
A.Bancroft


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2014
Messages: 126
Localisation: Evian

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 23:19 (2014)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Pour être honnete, j' avais déjà parlé à deux personnes qui allaient voir le même spécialiste que moi ( les couloirs sont longs ..) ça commence par un bonjour, et les "bonjours" s' enchainent et se changent en confidences.
Sans rentrer dans les échanges intimes, c' est vrai que nous nous sommes accordés ( un homme..) pour dire que notre thérapeute était sémantiquement parlant un peu pingre 
Neutral


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2014
Messages: 163

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 23:22 (2014)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Il suffit de te lire pour voir que les mots sont importants pour toi ..   Rolling Eyes

Revenir en haut
A.Bancroft


Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2014
Messages: 126
Localisation: Evian

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 01:28 (2014)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Admin a écrit:
Il suffit de te lire pour voir que les mots sont importants pour toi ..   Rolling Eyes


Indeed !  et c' est encore mieux quand ça n' est pas un monologue de ma part. enfin... c' est fait c'est fait... il parait qu'on apprend aussi par erreur .. Idea


Revenir en haut
Red_Succube
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Sep - 23:33 (2015)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Intéressant.

Une thérapie est trop longue. Comme j' ai lu, facile et rapide, c' est la façon dont on fait un gâteau.
J' ai vu ce lien par le biais de Doctissimo, et j' avoue que vouloir dénigrer les thérapies classiques pour faire l' apologie des soit disant thérapies émergentes, c' est facile.. et dangeureux.

Ca me rappelle la methode Coué, c' est rapide, artificiel, et ça tient pas longtemps le pavé.

Je vous joins un article.

Je vous engage surtout a lire la fin, concernant les PRECAUTIONS.

Et a vouloir tout résoudre sans comprendre, on peut créer plus de problèmes qu'on en résout.

Je ne parle même pas des sommes déboursées Rolling Eyes

Bref :
Arrow Arrow Arrow Arrow




Hypnose, Sophrologie, PNL, EMDR, EFT... les thérapies brèves ont le vent en poupe ! Et pour cause, ces méthodes s'attaquent à vos angoisses et tentent de les faire disparaître en quelques séances. Doctissimo fait le point sur leur efficacité et vous aide à y voir plus clair.

A la différence d'une thérapie classique, les thérapies brèves s'intéressent surtout aux solutions et non aux causes. Le but en thérapie brève n'est donc pas de "comprendre d'où vient un problème", mais plutôt de savoir "comment le supprimer". Ce sont donc des thérapies axées sur un objectif de changement dans un temps déterminé (pas plus de dix séances en général). Si les thérapies brèves sont intéressantes pour des problèmes liés au stress, elles ne sont pas toujours adaptées à tous les maux et ne remplacent pas forcément le travail d'analyse. Cependant, si vous souhaitez apprendre à mieux gérer vos émotions, elles peuvent se révéler tout à fait efficaces.
Quelques techniques utilisées en thérapie brève :
  • L'hypnose : cette technique vous plonge dans un état intermédiaire entre la veille et le sommeil, un état agréable de relaxation profonde qui diminue rapidement l'impact de vos agents stressants. Sous hypnose, vous pouvez vous remémorer des événements oubliés. A partir de là, un travail peut se faire pour libérer vos tensions face à un blocage ou une situation particulière. Contrairement aux idées reçues, l'hypnose ne vous fait pas perdre le contrôle de vous-même et vous pouvez à tout moment interrompre une séance.
  • La sophrologie : cette méthode qui utilise la relaxation et la pensée positive est très efficace contre le stress car elle vous apprend à écouter votre corps et à maitriser votre respiration. Le travail de visualisation positive sur un événement ou une situation angoissante peut aussi vous aider à relativiser et prendre de la distance. Pour relâcher les tensions, le training autogène de Schultz, est particulièrement recommandé. Cet exercice basé sur la recherche de sensations de pesanteur et de chaleur dans le corps apporte une profonde détente.
  • La PNL (programmation neuro-linguistique)  : cette thérapie basée sur la communication et le langage, propose de repérer le type de système relationnel que vous adoptez dans une situation de stress. Elle permet ensuite d'améliorer la perception que vous avez de la situation, puis de reprogrammer des attitudes plus positives en cas d'anxiété.
  • L'EMDR  : mise en avant par le psychiatre David Servan-Schreiber dans ses best-sellers "Guérir" et "Anti-cancer", l'EMDR est une technique surprenante qui aide à "reprogrammer" le cerveau par des mouvements oculaires. Particulièrement efficace contre le stress post-traumatique, cette gymnastique des yeux permettrait d'agir sur les neurones et le cerveau et d'estomper les souvenirs traumatisants.
  • L'EFT (Emotional Freedom Techniques) : c'est une forme d'acupuncture sans aiguille qui agit sur le système énergétique des méridiens du corps. Les doigts stimulent certains points pendant que vous vous concentrez sur votre problème. Cette méthode récente (élaborée par Gary Craig, en Californie, en 1991) soulage un grand nombre de symptômes ponctuels ou chroniques dont le stress.
Quelques précautions
Certaines personnes peu qualifiées surfent sur la vague du bien-être sans apporter d'aide sérieuse. Attention donc à ne pas vous confier à n'importe qui. A savoir : les thérapies brèves ne sont pas conseillées pour les personnes qui ont des troubles psychiatriques.


Revenir en haut
melissa.
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Nov - 00:08 (2015)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Quand j' ai lu ça sur un site connu, j' ai presque l' impression que j' aurais pu l' ecrire.

"Je suis une psychothérapie depuis 6 ans, et ... je fatigue ! Bien sûr ça va un peu mieux qu'il y a six ans, mais je n'ai atteint aucun des objectifs que je m'étais fixée à savoir, retrouver un poids décent, rebâtir une vie amoureuse après le décès accidentel de mon mari, et améliorer ma vie relationnelle.

Et puis cette analyse ne m'empêche pas de retomber régulièrement dans d'incroyables crises de désespoir. C'est usant !

Me voilà "réduite" à hanter le site de Psychologies pour chercher quelques mots rassurants, un peu d'espoir. Je me dis que depuis tout ce temps, si je n'ai pas encore réussi à changer ma vie, c'est peut-être qu'il est trop tard - j'ai quand même 45 ans ! - ou que je ne suis pas assez intelligente, ou trop bornée ...

A force d'être dans le noir depuis si longtemps, je me demande s'il existe encore de la lumière quelque part pour moi."


Je ne sais plus trop vers quoi me tourner. gestalt, coaching, analyse transactionelle, hypnose ? Si ce forum porte bien son nom, je devrais trouver .....sinon  .... Rolling Eyes


Revenir en haut
Nadia42


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2015
Messages: 151
Localisation: Saint Etienne

MessagePosté le: Dim 22 Nov - 00:12 (2015)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Bonjour Melissa tu devrais te rendre compte par toi meme mais c' est mon conseil
Arrow
http://quiconsulter.leforum.eu/t20-ERICHA-GABLER.htm
Wink
je ne t'enverais pas ici si j' avais pas des choses en commun avec ce que tu as ecrit
Idea
bonne lecture
Cool
Nadia
_________________
https://ssl25.secure-svr.com/erichagabler-com/Default.aspx


Revenir en haut
melissa.
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Nov - 00:29 (2015)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Bonjour Nadia

Et merci. Pourquoi pas, mon cahier des charges à ce jour ; efficacité et vitesse. le contraire n' ayant rien donné ...............


Revenir en haut
Marc de Quimper


Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2016
Messages: 3
Localisation: Quimper

MessagePosté le: Jeu 14 Jan - 13:54 (2016)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Instructif...
_________________
hypnose Quimper


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jarama
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 9 Mar - 18:59 (2016)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

j'ai été surprise d' apprendre d'un trait ce dont je souffrais en lisant ce post ici :


Nous avons tous des “patterns” amoureux qui nous suivent au long de notre vie. Ceux-ci changent bien souvent au cours de notre développement relationnel pour mieux répondre à nos besoins selon nos croyaces, expériences et valeurs par rapport à l’amour. En d'autres mots, ils se modélisent afin de nous protéger et nous aider à nous épanouir en tant qu'individu.  Ces “patterns”, lorsque malsains, nous font habituellement vivres des sentiments de tristesse, de solitude, d’incompréhension, de rejet ainsi que beaucoup de mésaventures. On se retrouve alors dans un cercle vicieux de mauvais choix amoureux; un sentiment de déception vient subséquement s’installer en nous. 

Les "patterns" amoureux sains nous permettent de nous épanouir dans notre couple et les malsains à nous protéger ( bizarre, non ? ). Ces derniers sont paradoxalement confortables malgré les nombreux problèmes qu’ils engendrent, car nous pouvons les prédire et donc nous sentir en sécurité. La nouveauté, toutes circonstances confondues, provoque de l’anxiété chez tout le monde. Cette angoisse, en amour, diminue la volonté de vouloir modifier sa routine. Certains pourtant y arrivent, ce qui leur permettent de s’épanouir dans les relations qu’ils entretiennent. 

Les “patterns” amoureux débutent dès les premières rencontres avec d'autres personnes. Afin de répondre à nos critères préétablies, nous faisons une sélection de qui nous séduisons et de qui peut nous séduire. Quand on commence à réfléchir sur les personnes qu’on choisit de séduire et celles qu’on évite, on peut détecter un “pattern” de séduction. Il n’est pas rare de séduire les gens avec lesquels on se sent à l’aise même si ceux-ci ne serait pas toujours notre premier choix. On approche rarement les individus face auxquelles on ne se sent pas à la hauteur, car nous supposons que nous allons être rejeté et blessé. On évite donc de sortir de notre «pattern» amoureux puisque malgré les difficultés que nous retrouvons dans celui-ci, il nous maintient dans notre une zone de confort. 

  

Bref, quand on se retrouve dans un “pattern” malsain, on évite les contextes où on ressent un malaise, un inconfort, une peur, etc.  Pourtant, en ce permettant de vivre des moments et contextes de séduction qui sont plus anxiogènes, on découvre de nouveaux aspects de soi-même et des relations inexplorées.  Ici, la maladresse et les erreurs ne devraient pas nous décourager car elles font partie d'un processus vers le changement et l'épanouissement.  Éventuellement, un équilibre se crée et nous permet de devenir plus naturel dans notre manière d’être.  La prochaine fois que vous vous retrouverez dans un contexte de séduction, choisissez la personne qui vous intéresse réellement et ce même si elle vous intimide.


Ma question ; est-ce normal que ce soit précisement ce dont je souffre, et qu'il ait fallu presque cinq séances avec un professionel pour que j' en sache autant ? Est ce que le fait de diluer l' information sur autant de temps est utile ou même indispensable ? je sais de mon thérapeute que les méthodes rapides et faciles n' opèrent pas durablement. Je pense que j' aurais fait accélérer les séances si j' avais su ça juste avant. merci . J.


Revenir en haut
promesse
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 30 Juin - 18:06 (2016)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Bonjour,
Comment peut on se dire qu'une thérapie avec un thérapeute comme un psychologue ou un psychiatre est trop longue ?

Si vous voulez du rapide et du facile, prenez une recette sur Facebook, qui explique comment faire un delicieux gâteau avec de l' eau et de la farine, en trente secondes au micro ondes. non, ce n' est pas possible.

Entre les thérapies alternatives et le fameux " self -help", et toutes les methodes rapides et pas chères ( mais qui rapportent gros à leurs gourous )... soyons un peu serieux ; si vous croyez vraiment  que les mages du developpement personnel, qui eux mêmes ont reçu une formation qui leur permet de dispenser leurs supers pouvoirs de bien-être et de puissance aux masses, avides d' êtres citoyens du pays du bien-être .

D' après certains, il suffit d' y croire, de se connaitre activement, de le vouloir, de se faire une carte avec un plan, des outils, des étapes, pour finalement aboutir à une version optimisée de soi . pourquoi, être plus heureux ? plus performant en entreprise ? se decrypter et decrypter les autres ? ( pour les manipuler ? )

C' est bien, et ça a sûrement marché pour certains, cette forme de déni et d' autosuggestion, mais , mais , maaaaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis ...........................................  que fait on de l' inconscient, sur lequel un vrai psychologue confirmé avec un vrai pedigree ( wouf ! ) 
On fait l' impasse sur la castration, et les coulisses du cerveau ? on mise tout sur la methode Coué ?

Tout n' est pas mauvais bien sûr, sauf si on se jette sur des bests sellers style  " le secret ", etc, etc ..

Il faut juste distinguer deux approches ; soit on est sujet a de réeles états depressifs, troubles anxieux sévères, etc, etc

eviter les techniques de self happyness, qui a mon sens, mettraient un ecran de fumée devant de graves maux, et gare à la chute quand le soufflé retombe.

Je ne prêche pas pour ma paroisse ( contrairement à certains , enfin je me comprends ) je dis juste qu'il ne faut pas confondre les techniques de bien-être et / ou de connaissance de soi avec la psychothérapie.

En résumé, identifiez vos réels besoins, et orientez vous comme il se doit. Essayez de voir plus gros qu'un pansement si c' est un membre coupé, et plus petit qu'un bazooka si il faut neutraliser un moustique .

Il y a quand même un sujet trés interessant sur votre forum :
http://quiconsulter.leforum.eu/t8-MES-FICHES-PSYCHO.htm
mais même tous les posts cumulés sur ce sujets ne remplaceront pas un thérapie, si il y a necessité.



Revenir en haut
promesse
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 2 Juil - 21:37 (2016)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

Je reviens sur le secret de rhonda byrne :


Le secret et ses enseignements ( mouahahahah )

Ces bribes d’«enseignements» sont entrecoupées de simulations de situations pour s’assurer que vous comprenez bien ces principes parfaitement élémentaires (et peut-être pour allonger la durée du film à 90 minutes).
Ce fabuleux secret donc, celui qui vous permettrait de réaliser tous vos rêves, c’est la «loi de l’attraction». En vertu de ce postulat, qui repose sur la bonne foi des «gourous», la réalisation d’un désir se produit selon trois étapes simples : vous exprimez votre souhait (par exemple avec une image mentale), l’univers vous répond (à sa façon) et, enfin, vous acceptez la réponse de l’univers (c’est l’étape critique selon les «gourous»).
Pour résumer : votre simple pensée provoquerait des événements extérieurs : un chèque qui arrive par la poste, une rencontre inattendue, une guérison extraordinaire, etc. Quel pouvoir extraordinaire! Ça ne vous rappelle rien? Considérons maintenant, les poupées du vaudou et autres rituels de marabouts censés ramener l’être aimé, vous rendre riche ou vous guérir. Ça ressemble drôlement à la méthode présentée dans «Le Secret», pas vrai? En fait, les moyens (les rituels) sont différents mais le principe est exactement le même.
D’après les spécialistes, un des grands principes de la pensée magique veut justement que «le semblable appelle le semblable», ce qui correspond tout à fait à la «loi de l’attraction» de ce «secret». Le marabout pense pouvoir produire un effet grâce à une imitation du but désiré, et la personne qui applique «Le Secret» croit que son imagerie mentale (l’imitation) pourra se matérialiser dans la réalité.


c' est vous qui voyez....




Revenir en haut
bounine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Juil - 18:06 (2016)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ? Répondre en citant

je suis stupéfaite d' avoir lu ça ici !!

"L' ENFANT INTERIEUR


Enfant interieur :
(..)au fait que nous réagissons de façon démesurée à certains évènements. Chaque fois que notre réaction est disproportionnée, on peut être sûr qu'il est en train de faire son numéro. Cela se produit à chaque fois que nos besoins guident aveuglément notre conduite, l'enfant exige qu'on s'occupe de lui. Il hurle son besoin d'attention. (…) Tout le monde abrite un enfant intérieur car nous avons, tous autant que nous sommes, perçu jadis le monde à travers les yeux d'un enfant. Et nous avons tous quelques souvenirs de ces perceptions. Cet enfant se souvient de son impuissance, de son incapacité à maîtriser le cours des choses. Il garde en mémoire d'innombrables injustices. À tout cela, il n'a de solutions qu'à court terme; il sait crier, pleurer et exiger de l'attention ou au contraire devenir passif, se recroqueviller sur lui-même réclamant que l'on vienne à son secours. Si les secours n'arrivent pas, c'est le désespoir. Un enfant intérieur en bonne santé a la certitude que l'on répondra tôt ou tard à ses besoins et il est capable de patienter avant d'obtenir satisfaction, mais nombre d'entre nous hélas n'ont pas un enfant en bonne santé
 
Cinq étapes pour le rencontrer

Il s’agit d’établir un dialogue avec l’enfant qui est en nous, et non de « jouer à l’enfant ». Les principales étapes que nous vous proposons peuvent être pratiquées seul, chez soi, mais ne remplacent en aucun cas un travail effectué avec un thérapeute. 
1. Retrouvez les postures de l’enfant
Pour prendre contact avec votre Enfant intérieur, posez vos deux mains sur votre plexus solaire, fermez les yeux, et adressez-vous à lui comme à une véritable personne. Comme il s’exprime avant tout à travers nos sensations physiques, vous pouvez essayer de retrouver les attitudes, les gestes, les postures typiques d’un enfant. 
2. Demandez pardon
Un moyen de gagner sa confiance consiste à lui demander pardon de l’avoir négligé depuis tant d’années. Vous pouvez lui parler ou lui écrire une lettre. Expliquez-lui pourquoi vous n’avez plus donné de nouvelles, racontez-lui votre vie depuis que vous avez commencé à grandir, vos bonheurs, vos malheurs, sans mentir ni travestir la réalité. 
3. Entamez le dialogue 

Il s’agit d’une véritable conversation. Posez-lui des questions simples à voix haute : « Comment vas-tu ? », « Acceptes-tu de parler avec moi ? »… Laissez venir les réponses, comme si vous jouiez une pièce de théâtre. S’il vous arrive de prendre une autre voix, plus enfantine, c’est normal. Au début, ce genre d’exercice peut dérouter, mettre mal à l’aise : c’est la preuve que vous avez du mal à accepter votre Enfant intérieur. 
4. Faites-lui dessiner ses émotions
Le dessin est l’un des moyens d’expression les plus prisés des enfants. Prenez du papier et des crayons, et demandez à votre Enfant intérieur de dessiner l’adulte que vous êtes. Utilisez votre main gauche si vous êtes droitier, l’inverse dans le cas contraire. Jour après jour, vous pouvez lui demander de dessiner différentes scènes : ce qui le met en colère ou le rend triste, comment il se voit quand il se sent seul… Puis ce qui le rend heureux, fier de lui, spontané… 
5. Soyez un Parent attentionné
Au fur et à mesure de l’évolution de votre dialogue, de votre reconnaissance de l’enfant qui vit en vous, montrez-lui que vous pouvez être un Parent aimant, qui respecte sa personnalité propre, qui sait jouer et rire avec lui, qui tient compte de ses désirs et de ses avis, et qui sait aussi imposer une discipline. Sans « jouer à l’enfant », accordez-vous, de temps en temps, des moments pour vous détendre, jouer, dessiner ou écrire ce qui vous vient à l’esprit, vous consoler, prendre soin de vous.




Je pensais que c' était une technique propre à mon thérapeute et là je réalise que c' est connu de tous . c' est pas trés grave, je réalise aussi que cette technique n' est peut être pas idéale à mettre en place seule, sans être épaulée par un specialiste, surtout si le passé en tant qu'enfant est traumatique
(merci aux responsables du site de permettre de poster sans être enregistrée toutefois j' ecris cette remarque après beaucoup de tentatives de code captcha dans le carré prevu a cet effet)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:26 (2017)    Sujet du message: Psychologues : Thérapie trop longue ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    QUI CONSULTER ? - Forum bien-être - Index du Forum -> voyance, thérapies, psychologie, que choisir ? -> CLIQUEZ ICI => Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com