QUI CONSULTER ? -  Forum bien-être  - Index du Forum

QUI CONSULTER ? - Forum bien-être -
thérapie rapide voyance coaching parapsychologie psychologie interactive magnétiseur ; quelles alternatives efficaces et moins coûteuses qu'une thérapie longue. Prise de conscience des schémas bloquants. Se libérer des freins psychologiques et scénarios

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

MES FICHES PSYCHO
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    QUI CONSULTER ? - Forum bien-être - Index du Forum -> voyance, thérapies, psychologie, que choisir ? -> CLIQUEZ ICI =>
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Iris


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 131
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Ven 3 Juin - 20:11 (2016)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

Mises à jour comportementales, quand est-ce que ça s’ arrête ?
 
Et d’ abord, quand est-ce que ça commence ? Le processus d’individuation semble être incomplet, car il évoque l’ enfant qui évalue sa dépendance, et comprend que si il veut obtenir certaines choses, il devra mettre certains éléments en place.
A son tour, l’ adolescent ( le fameux syndrome du homard de Françoise Dolto, mère du chanteur Carlos ) refera ses propres mises à jour. De « obtenir ce dont on a besoin », on passe un peu plus  à « obtenir ce dont on a envie », on continue ses mises a jour de jeune adulte, et on cherche de manière plus subtile une « appartenance à », on cherche à se réaliser, s’ épanouir.. on fait partie integrante du monde, il évolue, alors pour continuer à » faire partie de », l’ adulte continue ses mises à jour. 
Pourquoi y voyez vous un lien etroit avec la pyramide de Maslow et le processus d’ individuation ? parce qu’il y en a un .
Alors ces mises a jour comportementales, quand est-ce que ça s’ arrête ?
Eh bien ça dépend .. de l’ individu, de son degré de remise en question, de l’ observation de ses pairs, de son éducation, etc.  Parle t’ on de mises a jour profondes, sur nous même, de notre vision du monde, de notre émancipation par rapport aux autres ( a commencer par les parents ), ou de mises à jours plus techniques ( passer de l’ analogique au numérique, du téléphone publique à pièces, à la montre connectée avec laquelle on reçoit ses notifications de réseaux sociaux )
En fait la réponse n’ existe pas. C’ est une question de conscience et de personnalité. Certains peuvent se figer sur leurs croyances, leur technicité, et leur garderobe dès vingt ans. D’ autres vont se préoccuper d’ être à la page avec eux-mêmes et les autres.  D’ autres vont faire leurs mises à jours, en passant du Commodore 64 8bits à Windows 10, en passant de pointer du doigt les autres sur ses propres echecs,  en passant des lamentations sur leur tissu familial, à : « mes  parents ont fait ce qu’ils pouvaient, avec ce qu’ils avaient ), en passant de la colère et de la haine ( ce qui abîme énormément physiquement et psychologiquement ), a se dire qu’on va mettre de l’ énergie dans des combats qui sont justes, qui permettent de se developper, et qui génèrent du bonheur, tant que faire se peut.
Nous avons la possibilité, sûrement à la différence de nos parents, surtout de nos grands-parents, d’ avoir des outils de développement personnel, des outils connectés, des outils et des outils, la possibilité d’ arrêter de se bloquer sur ce qu’on a pas eu, ce qu’on a pas fait, bref, réaliser que le lâcher prise existe et que oui, il y a un compte perte et profits.
Une astuce ; ne plus se poser la question  «  pourquoi » ( c’ est le passé ), mais « comment » ( le futur ), et relâcher un peu la « pédale de frein » quand il s’ agit de notre vie.
Pour finir, je dirais que ces « mises à jour » ne sont donc pas une liste etriquée de quelques éléments précis et définis. On peut faire feu de tout bois. Restez curieux et éveillés, gardez le moral, et soyez heureux.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 3 Juin - 20:11 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Iris


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 131
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Ven 3 Juin - 20:13 (2016)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant



Revenir en haut
Iris


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 131
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Sam 25 Juin - 21:15 (2016)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

Croyances toxiques : DETOXEZ VOUS  Arrow


Croyances limitantes: petites phrases, grand impact
 
 


Les croyances limitantes viennent souvent de notre enfance, de notre éducation.

Voici 30 petites phrases que nous avons tous entendues au moins une fois (avec des variantes) 




Qu’est-ce qu’on va penser?  
Conséquence: nous agissons en fonction du regard des autres et plus selon nos propres souhaits.

Tout doit être parfait
Conséquence: la procrastination, la peur de passer à l'action, de ne pas être prêt
                       syndrome de l'imposteur (je ne suis pas légitime dans ce que j'aimerais faire) 


Les freins à la réussite, au succès


Beaucoup d’appelés, peu d’élus
(sous-entendu: tu ne seras pas l'élu)
Conséquence: on ne relève même pas le défi. La réussite, c'est pour les autres!

On ne demande pas! Je n’aime pas les enfants qui demandent
Conséquence: Si je veux qu’on m’aime, je ne demande rien...et je n'obtiens rien évidemment!

On ne dit pas "je veux", on dit "je voudrais" 
Une fois devenus adulte, nous découvrons que nous devons VOULOIR fermement pour obtenir ce que nous souhaitons.
Conséquence: nous avons du mal à demander, à faire appel aux autres.

On n’a rien sans rien 
La vie est dure
Il faut souffrir pour être beau

On ne peut obtenir un résultat qu’en travaillant très dur.
Réussite devient synonyme de souffrance.
Conséquence: pas de réussite extraordinaire, difficulté (ou impossibilité) de générer des revenus passifs 

Tu ne feras jamais rien de bon
Je suppose que je ne dois pas vous expliquer l'impact que cette phrase peut avoir !
Et pourtant, c'est une phrase que l'on entend souvent, notamment dans les salles de classe. 

Toute médaille a son revers - Ca durera le temps que ça durera!
Et après on s'étonnera que certains aient peur de réussir!


Les freins à l'argent, à la richesse

On ne peut pas tout avoir
Ah oui?! Et pourquoi ça?

L’argent (ou le succès) lui est monté à la tête
L’argent ne fait pas le bonheur
Conséquence: la plupart des gens n'arrivent pas à attirer autant d'argent qu'ils le souhaitent, par peur de ce qui pourrait arriver ensuite.

L’argent appelle l’argent
 Et bien entendu, de l’argent...nous n’en avons pas...Nous sommes donc condamnés à ne jamais en avoir. Variante: on ne prête qu’aux riches.


Freins à l'abondance

Sois raisonnable
L’excès nuit en tout
Faut pas rêver

Etre heureux, c’est se contenter de peu (vouloir plus, c’est mal)

Conséquences: il est très difficile de poursuivre nos rêves et de croire que nous avons le pouvoir de les réaliser.

Freins à la chance

La chance, ça n’arrive qu’aux autres
Ce sont toujours les mêmes qui ont de la chance.

Heureux au jeu, malheureux en amour

Conséquences: nous ne croyons pas en notre chance
Nous passons à côté d'opportunités parce que nous ne sommes pas attentifs et que nous ne les voyons pas ou parce que nous refusons de croire que nous avons de la chance et nous ne saisissons pas l'opportunité qui se présente.

Les freins à agir, à avoir le pouvoir sur sa vie

Tel père, tel fils
Dans le doute abstiens-toi
Tout est écrit

On est comme on est
Conséquence: si tout est écrit, nous ne pouvons rien changer, alors pourquoi essayer?

Les freins au bonheur

Ne te réjouis pas trop vite
Conséquence: nous ne profitons pas assez de nos victoires
Imaginons que vous entrepreniez de gravir une échelle.
Si vous attendez d'arriver au sommet pour vous réjouir, il est possible que vous ne fêtiez jamais aucune victoire, par exemple si n'atteignez que l'avant-dernier échelon.
Par contre, si à chaque échelon, vous vous félicitez d'être arrivé jusque là, vous aurez eu l'occasion de fêter vos victoires même si vous n'arrivez pas en-haut de l'échelle,  et cela a un impact important sur votre motivation.

Pour vivre heureux, vivons cachés
Egalement un frein au succès. Rester discret, ne pas faire de vague,...

Tout flatteur vit aux dépends de celui qui l’écoute.
Conséquence: difficulté à accepter les compliments, syndrome de l'imposteur, difficulté à "se vendre"

Problèmes de poids?

​Fini ton assiette
on ne gaspille pas la nourriture, il y a des enfants qui meurent de faim



En résumé: faites attention aux formules toutes faites

Wink


Revenir en haut
Iris


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 131
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 21:59 (2016)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

Suite au message bouleversant d' Elise sur les récents évenements de Nice, j' ai eu besoin de coller un sujet sur ce post. Tout ce qui peut amener un semblant de sérénité est le bienvenu ici.
C' est certes moins technique que tous les posts des 2 premières pages de ce post, mais ça a le mérite d' exister.




Nous avons tous une certaine charge d’énergie, que nous devons apprendre à utiliser de manière positive et à ne pas disperser. Les énergies nous permettent d’être motivé dans notre travail, d’avoir un esprit positif pour affronter les situations du quotidien et de profiter un maximum de toutes les opportunités qui se présentent à nous. Nous avons en nous le pouvoir de dominer ces énergies, et de les utiliser dans notre vie de tous les jours. Cependant, certains agents externes et internes viennent perturber nos niveaux d’énergie, en provoquant une diminution de notre motivation, de notre état d’esprit et de notre productivité. 

Les énergies sont les clés pour atteindre le succès et dépasser tous les obstacles qui se présentent sur notre chemin. Nous pouvons renouveler chaque jour ces énergies et en profiter au maximum pour mettre en oeuvre nos qualités, nos talents, et tout ce qui nous permet de nous distinguer comme individu. En prenant en compte que chaque individu est composé d’énergies, et que ce sont les éléments déterminants de notre développement personnel et professionnel, le grand leader spirituel tibétain, le Dalai Lama, a défini les 10 « voleurs de notre énergie » que nous devons tous connaître pour parvenir à les dominer et à éviter les interférences qui pourraient nous empêcher d’en profiter pleinement.



Les 10 voleurs de votre énergie

51057 Partagés

2K+



Nous avons tous une certaine charge d’énergie, que nous devons apprendre à utiliser de manière positive et à ne pas disperser. Les énergies nous permettent d’être motivé dans notre travail, d’avoir un esprit positif pour affronter les situations du quotidien et de profiter un maximum de toutes les opportunités qui se présentent à nous. Nous avons en nous le pouvoir de dominer ces énergies, et de les utiliser dans notre vie de tous les jours. Cependant, certains agents externes et internes viennent perturber nos niveaux d’énergie, en provoquant une diminution de notre motivation, de notre état d’esprit et de notre productivité. 

Les énergies sont les clés pour atteindre le succès et dépasser tous les obstacles qui se présentent sur notre chemin. Nous pouvons renouveler chaque jour ces énergies et en profiter au maximum pour mettre en oeuvre nos qualités, nos talents, et tout ce qui nous permet de nous distinguer comme individu. En prenant en compte que chaque individu est composé d’énergies, et que ce sont les éléments déterminants de notre développement personnel et professionnel, le grand leader spirituel tibétain, le Dalai Lama, a défini les 10 « voleurs de notre énergie » que nous devons tous connaître pour parvenir à les dominer et à éviter les interférences qui pourraient nous empêcher d’en profiter pleinement.






Éloignez-vous des personnes toxiques

  • “Laissez partir les personnes qui ne veulent que partager des reproches, des problèmes, des histoires, des désastres, de la peur et qui jugent les autres. Si quelqu’un cherche un endroit pour jeter ses déchets, faites-en sorte que ce ne soit pas votre esprit »

Nous avons tous les capacités de reconnaître quelles sont les personnes qui apportent des choses positives à notre vie, et quelles sont celles qui veulent empêcher que nous réalisions ce que nous désirons.





Réglez vos dettes à temps
Il n’y a rien de mieux pour notre tranquillité que de savoir que nous ne devons rien à personne et que personne ne nous doit rien.
  • “Réglez vos dettes à temps. Dans le même temps, faites payer celui qui vous doit quelque chose ou choisissez de l’en affranchir, s’il est impossible de l’y contraindre ».

Etre responsable avec ses dettes nous aide à être serein envers les personnes à qui l’on doit et envers nous-même. Il est toujours mieux de faire notre possible pour nous libérer des dettes et de ne pas avoir à nous cacher, ou à avoir honte, car on ne peut pas les payer. 
Tenez vos promesses
  • “Si vous ne tenez pas vos promesses, demandez-vous d’où vient cette réticence. Vous avez toujours le droit de changer d’opinion, de vous excuser, de compenser, de re-négocier et d’offrir une autre alternative lorsqu’une promesse n’est pas tenue, même si ce ne doit pas être une habitude. La manière la plus simple de ne pas avoir à tenir quelque chose que vous ne voulez pas faire est de dire NON dès le départ ».




Les promesses, aussi petites soient-elles, ont une valeur très importante pour les personnes à qui nous les faisons. Tenir ses promesses fait de nous de meilleures personnes, tant au niveau professionnel que personnel.




Déléguez ce que vous ne souhaitez pas faire

  • “Évitez autant que possible et déléguez les tâches que vous ne voulez pas faire, et dédiez votre temps à faire ce que vous aimez ».

Il ne s’agit pas de fuir nos responsabilités, mais d’avoir conscience que, à certains moments, mieux vaut donner un travail à quelqu’un qui est plus en capacité de le faire que de le faire soi-même si nous ne sommes pas dans les meilleures conditions pour le réaliser. Il est important de faire des choses qui sont véritablement significatives pour nos vies. 
Reposez-vous et agissez
  • “Donnez-vous le droit de vous reposer si à certains moments vous en avez besoin. Donnez-vous le droit d’agir si vous voulez saisir une opportunité ».

La nature et nos vies ont des rythmes quotidiens différents, et il est important de savoir comment gérer cela. Ne pas faire une pause lorsque nous en avons besoin peut être une grande erreur, de la même manière que ne pas agir alors que nous le pouvons, peut générer beaucoup de remords futurs.
Jetez, rangez et organisez
  • “Jetez, rangez et organisez. Rien ne prend plus d’énergie qu’un espace désordonné et rempli de choses du passé dont désormais vous n’avez plus besoin ».

Que cela concerne des choses physiques ou spirituelles, il est très important de jeter ce dont nous n’avons plus besoin, de laisser derrière nous le passé et de prendre seulement les quelques petites choses qui nous permettent de nous organiser pour bien vivre le présent, et accomplir nos rêves d’avenir.
Prenez soin de votre santé




  • “Donnez la priorité à votre santé, sans la mécanique de votre corps travaillant au maximum, vous ne pouvez pas faire grand chose. Sachez vous reposer”.

Cela ne sert à rien d’avoir le meilleur travail, beaucoup d’argent et les meilleurs biens, si nous ne pouvons pas profiter d’être en bonne santé et si nous ne faisons pas attention à notre corps. Pour profiter de la vie avec les meilleures énergies possibles, nous devons dédier une partie de notre temps à notre corps pour le désintoxiquer, méditer, le gâter, bien l’alimenter, faire des exercices, allez chez le médecin, et faire tout ce qui est nécessaire pour être en bonne santé.


Affrontez les situations difficiles
  • “Affrontez les situations toxiques que vous tolérez, depuis vos problèmes avec un ami ou un membre de votre famille, jusqu’aux comportements négatifs de votre conjoint ou du groupe auquel vous appartenez. Prenez les mesures nécessaires ».

Affronter les situations difficiles est la manière la plus saine de faire face aux problèmes et de ne pas les laisser dégénérer vers quelque chose de pire. Il est important d’analyser et de prendre une décision à temps, car reporter ou décider d’ignorer les choses ne peut que générer du stress, des difficultés de concentration et des problèmes pour trouver des solutions.
Acceptez
  • “Acceptez. Ce n’est pas de la résignation, mais rien ne vous fait perdre plus d’énergie que de résister et de combattre une situation que vous ne pouvez pas changer ».

Même si nous pensons tous parfois que rien n’est impossible, et que l’espoir est la dernière chose à perdre, il arrive que dans certaines situations de la vie, nous devions nous accommoder d’une situation que nous ne pouvons pas changer, et la seule manière de le faire est d’accepter. Accepter ne veut pas dire que nous devons arrêter de lutter, mais quand nous acceptons que nous ne pouvons pas changer quelque chose, nous avons la possibilité de changer de plan et de chercher d’autres opportunités.
Pardonnez
  • “Pardonnez, laissez s’envoler une situation qui vous fait du mal, vous avez toujours le choix de laisser partir la douleur du souvenir ».

L’une des sources les plus grandes d’énergie est l’amour et la connexion avec Dieu, qui nous apprend à pardonner. Il est sûr que, parfois, la vie nous met dans des situations qui nous remplissent de colère, de douleur, de rancœur et de peur, qu’il nous est difficile de surmonter. Cependant, si nous décidons de ne plus alimenter ces sentiments et que nous commençons à pardonner, notre vie entière va s’améliorer et nous nous rendrons compte que nous avons pris une bonne décision. La haine, la rancœur, la colère sont des sentiments qui ne nous apportent rien de bon et qui peuvent nous guider vers de mauvais choix.


Longue et heureuse vie .
Iris


Revenir en haut
Claude de Bortoli.
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 17 Juil - 12:55 (2016)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

(Deplacé)

Deux natures vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : la nature de matière et la nature de métamatière. L'instinct de la nature matérielle est transféré dans la nature de métamatière, l'intelligence de la nature de métamatière est transférée dans la nature de matière. Le transfert vital d'énergies est réalisé par deux espèces d'êtres vivants d'exception : les esprits pour le coté métamatériel et les humains pour le coté matériel.

Pour accomplir leur mission les esprits et les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence alors que les autres espèces en ont une, l'instinct s'ils vivent dans la nature de matière, l'intelligence s'ils vivent dans la nature de métamatière.
Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, a l'intelligence en plus des instincts ce qui lui confère des pouvoirs exceptionnels par rapports aux telluriens : les espèces animales et végétales terrestres. Elles n'ont que l'instinct pour vivre. Le revers de la médaille, si l'intelligence est laissée sans contrôle le Terrien est capable d'anéantir la biodiversité terrestre par des comportements intelligents anarchiques.
La nature de métamatière a donné l'intelligence aux humains pour que sa participation dans la symbiose avec la nature terrestre puisse se concrétiser. Toute action humaine intelligente doit avoir l'aval de la nature de métamatière. Toute intervention humaine dans la nature matérielle doit d'abord être acceptée par l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Pour abattre un animal ou un végétal par exemple un humain se mettra en cohérence avec le métamatériel via la fonction croire laquelle est la seule liaison entre le matériel et son partenaire le métamatériel.
L'espèce humaine est l'archétype des biodiversités installées sur les planètes habitables. Les espèces animales et végétales s'harmonisent autour d'elle pour former des biodiversités idéales chères à l'univers de matière. Elles sont sa personnalité. La vie d'un humain prévaut sur la vie d'un animal ou d'un végétal. La vie d'un animal prévaut sur celle d'un végétal.
Toute action intelligente humaine impactant la nature terrestre se fera avec le consentement de la nature de métamatière ou ne se fera pas. Les humains sont de simples exécutants au sein de la super-symbiose des univers matériel et métamatériel. Ils sont dotés d'intelligence uniquement pour permettre le passage des énergies symbiotiques. Grâce à la fonction croire, ils récupèrent l'intelligence métamatérielle et la diffusent dans la nature de matière, ils envoient l'instinct matériel en direction de la nature de métamatière. En aucun cas ils doivent agir en intelligence sur la biodiversité matérielle sans l'aval de la nature de métamatière. La biodiversité, personnalité de l'univers de matière, est hautement sensible à l'intelligence humaine anarchique.
http://univers-sans-matiere.over-blog.com


Revenir en haut
Kate
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 29 Juil - 23:04 (2016)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

Iris a écrit:
Un petit aide pour reconnaitre les vampires d' energie.  

  
Dans toute rencontre ou échange entre humains, existent des échangent d’énergies (peur, colère, rage, tristesse, joie) et d’affects plus complexes. Le ‘vampirisme’ est plus présent, plus utilisé et surtout il ne détruit pas l’objet car le ‘vampire’  a besoin de se nourrir, le ‘vampire’  a besoin de l’énergie et des affects de la personne qu’il vampirise.  
Les ‘vampires’ ont besoin de votre énergie ou de vos affects, pas principalement les positifs comme la joie ou le plaisir, les négatifs leurs conviennent très bien, bien plus forts et plus faciles à déclencher. Ils vont provoquer en vous des sensations diffuses d’angoisse, des troubles somatiques (migraines, écœurements …), des sentiments de rejet ou de dégoût…De fait, certains ‘vampires’ utilisent les stratégies des pervers manipulateurs ils  peuvent vider leur « proie » de toute son énergie, tant sur le plan psychologique, que sur le plan somatique ; il est donc important de comprendre qui est la victime…. (
 la position de victime pouvant cacher une position ‘vampires’  et/ou de perverse narcissique)
  
Certes  il faut se méfier de ne pas faire comme avec les bourreaux/victimes, les harceleurs, les pervers narcissiques… et de les rentrer dans des classifications qui risqueraient d’être trop simplistes, voire même de les aider mais ce petit récapitulatif des principaux  ‘‘vampires’ est très illustrant…   
‘VAMPIRES’  D’ÉNERGIE : le plaintif 
• Il se plaint sans cesse. Il joue le rôle de la victime. 
• Le monde est toujours contre lui, et il est responsable de ses malheurs.
• Si vous lui offrez une solution, il réplique invariablement : « Oui… mais ».
• Il vous relate sans scrupule les détails de ses mésaventures et répète sans arrêt les mêmes jérémiades. Tout est noir, et il/elle a besoin de le faire savoir.
‘VAMPIRES’  D’ÉNERGIE : l’accusateur ou l’intimidateur 
• Il est celui qui a toujours un commentaire défavorable à émettre sur tout. 
• Il vous culpabilise insidieusement de ne pas faire les choses comme il faut. 
• Il réprimande sans cesse et va même jusqu’aux insultes en râlant avec colère, opprimant, menaçant, imposant, frappant.
• Il utilise les accusations pour vous épuiser, ne laissant aucune place à la discussion, il utilise la peur.

‘VAMPIRES’  D’ÉNERGIE : l’acteur 
• Le moindre petit incident se mue en production théâtrale. 
• Il a toujours un drame à vous faire partager : le chaos le dynamise. 
• Pour lui, issu de la loi du tout ou rien de la psychose, tout se passe dans de la dépression où la vie est à mourir, à l’extraversion maniaque, où tout devient extrême.
• Il vous questionne tout le temps, vous met en cause, en jouant, il utilise l’humour caustique et une curiosité malsaine pour trouver la faille et mieux vous rabaisser ou vous critiquer.

‘VAMPIRES’  D’ÉNERGIE : Le blasé jouant l’insensible 
• Il se renferme sur lui-même, laissant l’autre s’épuiser à le questionner et se demander ce qui ne va pas, voire à se sentir coupable.
• Il s’enfonce dans des formes dépressives pour vous pousser à investir votre énergie à le sauver. 

Ayez confiance dans ce que vous ressentez. Comme les pervers narcissique, ou  les paranos, les ‘vampires’ s’attaquent à celles et ceux qu’ils sentent faibles ou  encore, prêts à leur donner ce dont ils ont besoin.   
Point nécessaire que de vous armer de gousses d’ails ou autres Rosaires….misez sur la reconnaissance de celui ou celle qui  vous pompe vos énergies, identifier son profil et  soyez lucide, soyez forte et surtout ne lui montrez pas vos impossibles, vos impuissances, ou vos faiblesses, c’est encore vos  meilleures défenses !  

Aie aîe aîe , j' en ai quelques uns sur mon lieu de travail et la seule chose que j' ai trouvé a faire c' est d' utiliser l' effet miroir . c' est un peu brouillon mais dans les grandes lignes j' agis et m' exprime de la même façon que la personne. Si on me reproche, je renvoie la patate chaude à la personne sur quelque chose en amont qu elle aurait fait, pas fait, dite, ou pas dite et qui a  ammené au fait que "c'était mal ce que j' ai fait ou dit... ou pas "
Je peux faire du théatre aussi, et je peux même la jouer " cyrano de Bergerac" en surenchérissant et exaltant tellement ce que la personne me dit qu' au final je lui fait presque peur, en incarnant ses propos, mais une version si extrême, que ça peut effrayer.
Si !!!!!!!!!!!!!
Même moi ça m' effraie parfois Mort de Rire

ça, et d' autres variantes ..

bon ok, parfois ça marche, parfois moins.  Mais au bout d' un moment, faut quand même aller bosser ( qui à dit " sauvés par le gong ? )


Revenir en haut
jamais contente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 5 Sep - 19:53 (2016)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

Devon60 a écrit:
En guise d e merci, je participe avec ceci :


EQUATION DE  VIE
 
C'est assez  simple, quand la réalité de la vie d'une personne est meilleure que ce qu'elle avait prévu, elle est heureuse. Quand la réalité s'avère pire que les attentes , c' est une vie où le mal être reste en toile de fond. 
 
Si on s'   en réfère  à la "pyramide de Maslow", le sommet ( l' accomplissement donc ) est inatteignable.
 
l' équation  est la suivante ;
 
Bonheur  =   Réalité - Attentes .




ps ; piqure de rappel pour Maslow et sa Pyramide :







 
Enfin ! pour moi qui n' est pas de mémoire et qui suis un peu juste en maths, une équation de trois mots, je retiens . Merkiii Cool Cool Cool

Revenir en haut
Iris


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 131
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 00:54 (2016)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

ETES VOUS SAPIOSEXUEL ?

Lorsqu’on essaye de com prendre ce qui nous attire chez une autre personne, on a souvent envie d’invoquer « l’alchimie  », les « atomes crochus », une sorte de mysté rieux cocktail qui fait que c’est comme ça, on ne décide pas, puisque de toute façon, comme on dit,  "l’amour ne s’explique pas".

Pourtant, les raisons de notre attirance pour telle ou telle person ne n’ont rien de « magique » à prop rement parler …  En réalité, elles peuvent parfaitement être expliquées — ou en tout cas, la communauté scientifique s’évertue à le faire, même si les mécanismes complets sous-jace nts à l’amour sont d’une telle complexité que nous n’avons pas fini de les décrypter !


@via elciudadano


La taille, la santé, la force physique, la forme du visage, l’expression des traits… autant de critères qui nous permettent de définir une personne comme « belle » ou non, sexuellement attirante — ou pas.

Ce n’est un secret pour personne : il existe certains traits physiques qui sont plus recherchés que d’autres, et cela s’explique par des réflexes venus du fond des âges, permettant de préserver l’espèce en sélectionnant des individus adaptés au milieu.

Au fur et à mesure que la société s’est développée, d’autres qualités sont devenues de plus en plus imp ortantes : le sens de l’humour, la présence, la capacité à établir des rapports sociaux et à se comporter en communauté … mais aussi, plus prosaïquement, l’argent, le pouvoir et la catégorie socio-professionnelle.

Mais une autre forme d’attirance semble avoir fait son apparition, selon certains chercheurs en psychologie sociale. Certaines personnes sont en effet attirées par un tout autre facteur que la pure présence matérielle : la présence spirituelle d’une personne, c’est-à-dire son intelligence et sa culture.

Ce type de comportement porte même un nom : la sapiosexualité, de sapiens, adjectif latin signifiant « intelligent, sage, raisonnable » et sexualité, qui signifie bien ce que ça veut dire. Et pour cause, chez les sapiosexuels, une forte intelligence ou le fait qu’une personne soit particulièrement cultivée provoque en eux une émotion, une attraction qui est identique, sinon comparable, au désir sexuel !



L’érotisme de l’esprit

Il se peut que certaines de ces nouvelles formes d’attraction favorisées par l’évolution soient induites par notre proximité avec les nouvelles technologies et le fait que nous sommes en permanence soumis à des flots d’informations et de données. Le fait que, grâce à internet, la quasi-totalité du savoir humain soit en permanence à portée de main pourrait contribuer à ouvrir de nouvelles connexions entre nous. Et bien sûr, les nouvelles formes de communication ont un impact certain sur les rapports humains.

Bon, peut-être aussi que ce type d’attirance n’est pas si nouveau que ça, que ses origines sont bien plus anciennes qu’on ne veut le penser, et remontent jusqu’à se perdre dans les profondeurs du temps. Combien d’histoires d’élèves épris de leurs professeurs, combien d’apprentis amoureux de leurs mentors ? Combien de personnes furent un jour fascinées par un orateur ou par une oratrice, qui aura su, tout en captant profondément l’attention de leur public, provoquer en elle un émoi tout différent ?

Au fond, il paraît bien difficile de définir la sapiosexualité, de l’expliquer et de dire avec précision où elle trouve sa source, sa raison d’être. Et ce, pour une raison bien simple : le sujet a été très peu étudié, et le terme « sapiosexuel » est relativement nouveau

Pour autant, on ne peut pas douter que l’intelligence peut représenter une forme puissante d’érotisme. C’est cela qui définit, plus que tout le reste, la nature du sapiosexuel : il ressent une attraction très forte, allant jusqu’à une véritable excitation de nature érotique, pour l’intelligence, la culture ou plus généralement l’esprit d’une tierce personne.



Êtes-vous sapiosexuel ?

Ce n’est pas à dire que le sapiosexuel ne valorise pas les aspects physiques, ni même qu’il recherche une relation exclusivement platonique, non : La teneur charnelle, émotionnelle et le besoin de complicité peuvent lui importer tout autant qu’à n’importe qui d’autre. Simplement, pour lui, le fait de pouvoir entretenir une conversation de qualité avec l’être aimé représente pour lui l’aspect le plus important d’une relation qui peut au demeurant s’avérer très complète.

Le sapiosexuel valorise ainsi au plus haut point la culture, la complexité des connaissances d’une autre personne… Mais le fait que cette personne soit spécialisée dans un domaine très particulier, dans lequel elle se démarque par un certain talent, représente pour elle un point d’attrait non négligeable.

Mais ce n’est pas tout : les psychologues de la personnalité s’accordent à dire que le type du « sapiosexuel » se rapporte souvent à des personnes libres d’esprit, très ouvertes aux nouvelles expériences.

Ce sont des personnes qui sont avant tout très curieuses, qui ont beaucoup d’imagination, et qui sont capables de se passionner pour des sujets bien précis. Elles apprécient généralement les arts, toutes les formes d’expression et de culture, et elles ont tendance à chercher l’innovation et la différence plutôt que le confort de la routine.



De l’origine de l’intelligence à caractère aphrodisiaque

Étant donné que peu d’études ont été faites à leur sujet, certains sociologues pensent que la tendance à la recherche de la culture et de l’intelligence chez le partenaire est directement imputable à notre besoin de sécurité dans la recherche d’un partenaire. Ce comportement serait simplement lié au milieu de vie, réel ou perçu, de ladite personne : une intelligence et une culture plus développée pourraient être associées, inconsciemment, à une meilleure carrière professionnelle, à une classe sociale plus élevée et donc à un meilleur confort de vie. Ce comportement serait un simple avatar de la sélection sexuelle, qui nous pousse à rechercher le meilleur partenaire possible pour la survie de l’espèce, en favorisant la force, le niveau social, la protection apportée par l’autre.

Pour ceux qui défendent cette thèse, cela expliquerait le fait que la sapiosexualité soit une tendance qui se développe de plus en plus : notre société étant de plus en plus développée, les traits tels que la force physique, l’endurance et la capacité à survivre dans la nature perdent progressivement de leur valeur et de leur intérêt, au profit de valeurs plus « utiles » à la vie contemporaine, comme l’intelligence, la vivacité d’esprit et la capacité à nouer des rapports sociaux.

D’autres critiquent vivement cette vision spencérienne de l’amour et des rapports humains, qu’ils dénoncent comme étant simpliste et surtout incomplète, car laissant délibérément de côté le libre-arbitre et les variables psychologiques personnelles.

Quoi qu’il en soit, nous n’avons pas fini de découvrir des choses sur la psychologie humaine, l’amour, et sur les raisons qui nous pousse à nouer des liens étroits avec certaines personnes plutôt que d’autres…


alors ? Sapiosexuel (le )  ?? Wink


Revenir en haut
jamais contente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 8 Nov - 01:49 (2016)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

Iris a écrit:
Antonia a écrit:
ouf !  Neutral   passionnant mais épais. 
a mon niveau, limite indigeste même si super interéssant 
J' ai bien dit à mon niveau, Iris
Wink







Un alka selzer et au lit, Antonia  Mort de Rire


Lis la suite, c' est très assimilable. De plus, à chaque ligne que vous lirez, je parie que vous penserez ; " ah, c' était donc çaaaaaa !!! " .


Arrow


Distorsions


 
  
 
Les distorsions de la pensée sont le fruit d’interférences arbitraires du sujet sur ses pensées.  
Ces processus bien entendu, nourrissent et aggravent le mal-être.  
  
Lectures de pensées :  
  
l’individu pense savoir ce que pensent les autres sur lui-même.  
Ex :  « Ils me prennent pour un imbécile »  
 Affirmation sans preuve :  
  
ce sont la plupart du temps des prédictions aléatoires, à la forme négative.  
Ex :  « De toute façon, on ne va pas y arriver »  
  
Maximalisation et minimalisation : 
  
 Tendance à surestimer les échecs, à sous estimer les réussites.  
Ex :  «Là, de toutes façons, c’était trop facile. Tout le monde pouvait le faire. »  
  
Généralisations_abusives   
  
Ex :  « les hommes sont des... »  
  
Tout_ou_rien 
  
  Ex :  « on existe que quand on gagne»  
  
Déduction abusive ou sélective :  
  
tendance à ne retenir que ce qui  sert l’idée anxiogène, en le sortant de son contexte.  
Ex :  « Il ne m’a pas passé le sel. Tu vois qu’il ne m’aime pas »  
  
Personnalisation excessive des événements :  
  
  Ramener_les_événements_à_soi.  
  

Ex :  «Tout ce qui arrive est de ma faute»  
  

j' adore !

quand on sait ça, ça évite ça , non ?



Revenir en haut
Claude de Bortoli.
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 13 Fév - 00:48 (2017)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

déplacé par modérateur ici :

LA METAMATIERE, LES ELITES, ET LES GOUVERNANTS

Les humains ne sont pas des animaux. Ils ont une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains. Ils ont des caractères communs avec les animaux parce que leur anatomie est mammifère. Ils ont des impératifs propres aux mammifères tout en restant des humains sans jamais être des animaux. Ils vivent en société gouvernée par les meilleurs d'entre eux : les élites.
A l'instar de certaines espèces animales qui vivent en société de façon instinctive animées par les instincts que leur a fourni la nature de matière, l'espèce humaine doit aussi vivre en société de façon intelligente animé par l'intelligence que lui a fourni la nature de métamatière.
La nature de métamatière a doté les humains de son intelligence pour qu'ils la transfèrent loyalement chez sa partenaire la nature de matière. Les deux natures sont des autorités. Les humains sont seulement des transmetteurs d'énergies entre les deux autorités. En aucun cas ils doivent agir en intelligence dans la nature de matière sans l'aval de la nature de métamatière. Elle détermine le degré d'intelligence à diffuser chez sa partenaire matérielle. Les humains transfèrent ce que la nature de métamatière à déterminé.
Elites et gouvernants sont là pour veiller à ce processus en étant des exemples de communication avec la nature de métamatière afin que leurs admirateurs et administrés diffusent de l'intelligence responsable dans la nature de matière et que les sociétés s'engagent dans des chemins durables et sereins.


Revenir en haut
Iris


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 131
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Jeu 9 Mar - 13:16 (2017)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

Comme j' ai épuisé TOUT ce que j' avais dans mes fiches ET que je suis paresseuse, j' alimente peu ou pas le poste et je m' en excuse .
 comme on dit , faute de grives ....



restez vigilants... au moins.. eveillés . Les éléctions approchent de surcroit . privilégiez les convictions plutôt que les manipulations !


Revenir en haut
Iris


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 131
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Mer 28 Juin - 12:27 (2017)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

je limite les textes.. vous avez eu le poids des mots, vous aurez le choc des photos ( j' ai dû lire trop de " Paris-Match " moi  Rolling Eyes )



Revenir en haut
jamais contente
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 28 Juin - 12:36 (2017)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

c' est moi ou il manque un peu d' amour physique là dedans  Mr. Green   Question

on peut s' élever en passant par les rideaux de la chambre aussi , non ?
Embarassed


Revenir en haut
Iris


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2014
Messages: 131
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Dim 2 Juil - 00:12 (2017)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO Répondre en citant

oui m'dame, en effet, il manque un peu d' amour physique dans tout ça ;-)

un petit tour du côté du soleil levant ? Arrow



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:25 (2017)    Sujet du message: MES FICHES PSYCHO

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    QUI CONSULTER ? - Forum bien-être - Index du Forum -> voyance, thérapies, psychologie, que choisir ? -> CLIQUEZ ICI => Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com